Publié le: 02/12/2022 @ 18:41:41: Par Nic007 Dans "Consoles"
ConsolesLa procédure antitrust et les enquêtes préliminaires associées dans l'affaire Activision Blizzard/Microsoft durent depuis des mois, mais les arguments qui sont présentés dans ce contexte sont on ne peut plus absurdes. Surtout, il semble y avoir une compétition entre les deux grands du jeu pour savoir qui peut se faire plus petit qu'il ne l'est réellement. Microsoft a récemment déclaré qu'il n'avait pas d'autre choix que de reprendre Activision Blizzard car les jeux exclusifs de Sony étaient bien meilleurs et qu'ils seraient obligés de racheter l'éditeur. La société de Redmond avait précédemment annoncé que le produit phare d'Activision, Call of Duty , n'était en fait pas si important. Maintenant, c'était à nouveau au tour de Sony et les Japonais participent avec joie à la comparaison des coqs inversés ("Qui a le plus petit"). Parce que le fabricant de PlayStation s'est plaint auprès de l'autorité britannique de la concurrence que Microsoft n'avait pas autorisé l'introduction de PlayStation Plus sur Xbox. Sony répond également à l'affirmation de Microsoft selon laquelle les Japonais ont exclu le Xbox Game Pass de la PlayStation.

Sony écrit : "Microsoft soutient que la demande de services d'abonnement multi-jeux ne pencherait pas en faveur de Game Pass car Microsoft rendrait également Game Pass disponible sur PlayStation. Mais la disponibilité plus large du principal fournisseur (Game Pass), désormais chargé de contenu exclusif et irremplaçable et protégé par des effets de réseau directs et indirects, il serait plus difficile - et non plus facile - pour les autres services d'abonnement multi-jeux de rivaliser. L'affirmation de Microsoft selon laquelle la disponibilité de Game Pass sur PlayStation serait une panacée pour les dommages causés par cette transaction semble particulièrement creuse étant donné que Microsoft n'autorise pas la disponibilité de PlayStation Plus sur Xbox." Dès l'été, Sony a essentiellement annoncé que Microsoft avait le meilleur service d'abonnement, c'est pourquoi une prise de contrôle d'Activision Blizzard nuirait d'autant plus à Sony. Tout est à la limite du comique,.
Poster un commentaire
Vous ne pouvez plus poster de commentaire sur cette actualité car elle a été clôturée. Voulez-vous continuer cette discussion sur le forum?

Informaticien.be - © 2002-2023 AkretioSPRL  - Generated via Kelare
The Akretio Network: Akretio - Freedelity - KelCommerce - Votre publicité sur informaticien.be ?