NieR Replicant ver.12247487139
Publié le 17/05/2021 Dans PlayStation 4
Le monde magique de NieR.

NieR Replicant ver.1.22474487139 est un titre plutôt difficile à prononcer, mais comme l'a souligné le directeur de la création, Taro Yoko, il ne faut pas trop y penser. Il s'agit en fait de la version 1.22 de NieR Replicant, une version améliorée du jeu original sorti en 2010 sur PlayStation 3 au Japon. Le jeu a connu un succès d'estime à l'époque mais n'avait pas été publié en Europe jusqu'à présent, le NieR qui était paru sur PS3 et Xbox 360 il y a dix ans était en effet la version NieR Gestalt (avec son personnage plus bourru, une relation avec le personnage de Yonah différent et une histoire se déroulant six ans plus tard) plus taillé pour les joueurs occidentaux. Il faut dire que Microsoft finançait beaucoup de jeux à l'époque et ce titre était une exclusivité Xbox 360 au Japon. Bref, dans les faits NieR Replicant continue la cinquième fin du jeu Drakengard. NieR Replicant est un jeu d'action et de rôle japonais qui se déroule dans un monde sombre, apocalyptique et doté de pouvoirs magiques. L'histoire débute à l'été 2053 dans les ruines d'une ville non identifiée et la sœur du héros souffre d'un mal inconnu. Élément encore plus troublant, il neige en plein été. Un effet du réchauffement climatique ? Pas vraiment non, des entités diaboliques ont plutôt envahi la Terre, les Ombres. Après un rapide tutoriel vous expliquant les commandes, et la découverte d'un étrange Grimoire, l'aventure reprend treize siècles plus tard en 3465, et les Ombres sont également de retour ! La civilisation est retombée à l'époque médiévale, avec sa société hiérarchisée, ses codes d'honneur, ses technologies primitives et ses armes rustres par excellence. Voilà qui promet quelques difficultés pour saisir toute la philosophie du jeu, et il faudra déjà parcourir une paire d'heures de jeux pour savoir où les développeurs nous emmènent. Avant cela, vous devrez donc explorer ce monde inconnu, où les vestiges du 21ème siècle sont rares et surtout totalement étrangères à la population, à la recherche de nouvelles missions. Mais dans cet univers pour le moins régressif, difficile d'avoir le moindre espoir. Fort heureusement, vous aurez très bientôt à vos côtés des compagnons de route ...

Dans ce monde dystopique, vous jouez le rôle du protagoniste NieR à l'allure androgyne, un jeune homme à la fois calme et téméraire, et vous cherchez un remède pour votre sœur Yonah. Yonah est condamnée par la nécrose runique, une maladie rare associée aux monstres du monde. Dans le même temps, le monde est dévasté par les Shades, des monstres semblables à des ombres qui peuvent prendre n'importe quelle forme et s'emparer du corps des gens. Avec le Grimoire Weiss, vous partirez à la recherche des Versets Scellés, une liste d'attaques magiques dont vous aurez besoin pour vaincre les Ombres. Grimoire Weiss est un livre parlant qui était autrefois une légende, mais qui a maintenant été ramené à la vie. Il vous donne le pouvoir d'utiliser ces versets scellés (nous y reviendrons plus tard). Tout commence dans le village où vous avez grandi. De là, vous vous rendrez dans divers endroits, chacun d'entre eux étant étonnamment unique. À un moment donné, vous vous trouvez dans une ville commerciale exotique et le lendemain dans un désert avec des ruines mystérieuses. Les habitants de chaque lieu sont également très uniques. Certains d'entre eux vous proposent des quêtes avec une récompense en argent, en armes ou en objets. Ces quêtes secondaires sont toutes différentes et varient de faciles, comme la recherche d'une personne ou d'un objet, à difficiles, comme vaincre certains monstres. Nous vous recommandons vivement de les faire, car elles vous permettent de découvrir davantage l'univers de NieR Replicant et de mieux connaître les personnages. En plus de cela, une arme supplémentaire et plus d'argent sont toujours agréables à avoir. Ce que nous avons trouvé moins pratique, c'est que vous vous retrouvez souvent dans un écran de chargement lorsque vous vous rendez à un autre endroit. Le chargement n'est pas long, mais il peut parfois être gênant dans un jeu où l'on peut facilement se perdre. NieR Replicant possède également un certain nombre de scènes cinématiques qui permettent d'approfondir l'histoire. Elles nous ont touché à plusieurs reprises sur le plan émotionnel. Vous pouvez également voir des cutscenes après avoir vaincu des boss. Ici, vous pouvez voir l'attaque finale sur le boss dans tous les détails et comment l'Ombre se transforme en poussière. Celles-ci sont également très divertissantes.

Combattez avec des armes et de la magie.

L'univers de NieR Replicant est divertissant et les graphismes sont également très réussis. En fait, on ne remarque même pas qu'il s'agit d'un jeu de 2010. La version mise à jour a été améliorée pour fonctionner en résolution 4K avec la possibilité de 60fps sur les consoles. Combiné aux décors variés ((base militaire, désert, pleine verdoyante, temple oublié), c'est un jeu magnifique rien qu'à regarder. NieR Replicant est accompagné de la musique du compositeur Keiichi Okabe, qui a déjà composé la musique de NieR : Automata. Quel génie ! Les différentes bandes sonores du jeu nous ont donné la chair de poule à plusieurs reprises, tout comme dans NieR : Automata. L'un des inconvénients est que vous ne disposez pas d'un système de déplacement rapide, même si vous devez parfois parcourir de longues distances, mais la musique de fond et le cadre du jeu compensent complètement cela pour moi. Ce qui est également très spécial, c'est l'utilisation de la caméra. Le jeu se déroule principalement en 3D, mais passe en 2D et parfois vous voyez le monde d'en haut. Cela rend le gameplay unique, car vous voyez le jeu sous différents angles. Cette utilisation de la caméra s'était déjà produite dans NieR : Automata, où elle avait bien fonctionné. Très agréable et nostalgique de revoir cela. La jouabilité ne posera pas de problème particulier, étant tout de même très orientée vers l'action. Mais NieR fait aussi appel à la magie. Certes les sorts sont très limités par rapport à certains RPG japonais, un par gâchette, mais au fil des nouvelles inscriptions déchiffrées ou annotées dans le grimoire, les compétences deviendront de plus en plus amusantes. Le grimoire a d'ailleurs une véritable personnalité, et ne manquera pas de vous lancer quelques pics ! Outre la nostalgie de NieR : Automata dans l'utilisation de la caméra et la musique d'Okabe, des explications supplémentaires sont données sur certains personnages et situations d'Automata. C'est donc un bon complément pour ceux qui ont été occupés par la préquelle. La carte du monde se montrera par ailleurs très utile, même si la navigation est parfois assez confuse. Quelques boss ponctueront votre aventure, chacun ayant un point faible clairement désigné. La durée de vie assure des dizaines d'heures devant da console. Le titre embarque une pléthore de quêtes secondaires, et des phases assez variées telles que la plate-forme en vue de profil, ou bien encore des combats en vue aérienne rappelant les antiques shoot'em up.

Dans NieR : Replicant, vous rencontrerez régulièrement des Ombres que vous pourrez vaincre pour gagner plus de points d'expérience. Le combat appliqué est une combinaison de hack-and-slash et de l'utilisation de la magie des Versets Scellés. Au total, il y a 33 armes à collecter et vous pouvez vous battre avec une arme à une main, une arme à deux mains ou des lances. Les armes ont leurs propres statistiques, qui se composent de la puissance des dégâts, de la puissance magique et du poids. En fonction de votre style de combat et des Ombres que vous affrontez, vous pouvez utiliser l'arme de votre choix. Vous pouvez changer d'arme à tout moment entre les batailles. Outre l'utilisation d'armes, vous pouvez verrouiller deux Versets Scellés sur vos commandes. Personnellement, nous avons passé la quasi-totalité du jeu à utiliser Dark Lance, une lance magique qui abat un ennemi à grande vitesse, et le Dark Whirlwhind, une boule qui tourne autour de vous et se multiplie avec le temps. Les Versets Scellés peuvent être remplacés même pendant le combat. Au total, il y a huit versets scellés à collecter et c'est à vous de choisir celui que vous voulez utiliser. Au début, c'est un peu un casse-tête de gérer ce style de combat, mais on s'y habitue rapidement et tout se passe très bien. Vaincre les ombres vous donne des points d'expérience ainsi qu'un objet occasionnel, comme une potion, mais ce que vous obtenez le plus, ce sont des mots. Il s'agit de sorts magiques que vous pouvez appliquer à vos armes, versets scellés et compétences (rouler et esquiver). Au total, il y a cent vingt mots à collecter, qui vous rendent plus fort en combat ou vous donnent plus de points d'expérience et d'objets. Les batailles peuvent être difficiles au début, mais à mesure que vous apprenez quelles armes et quels versets scellés fonctionnent bien contre certains ombres, elles deviennent très faciles.

VERDICT

Ce remake de NieR Replicant est bien conçu et constitue un bon complément à NieR : Automata. Le monde est beau et varié, ce qui rend l'accomplissement des quêtes secondaires aussi divertissant que l'accomplissement de la quête principale. La bande sonore est une merveille, le combat dans Replicant est également très unique, car vous pouvez utiliser votre propre style de combat en termes d'armes et de magie. Il a même plusieurs fins, où vous jouez le jeu de différentes perspectives. Il y a donc beaucoup à découvrir dans NieR Replicant !

Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
 Notre Avis
8 / 10
Informaticien.be  - © 2002-2021 Akretio SPRL  - Generated via Kelare
The Akretio Network: Akretio  - Freedelity  - KelCommerce  - Votre publicité sur informaticien.be ?